En voiture !

En s’approchant  de Payzac, la route grimpe dans les pins et de temps en temps on découvre, d’énormes mas avec leurs galeries couvertes « les couradous » où les paniers de cocon attendaient le décoconage au temps où ce pays grouillait de monde et où le pin maritime n’avait pas colonisé les « Faîsses ». Au détour d’un virage nous  apercevons l’église qui domine le paysage. Au « bistrot de pays » où nous ferons une halte, nous apprendrons que ses premiers éléments datent du XII° siècle. Quant au bistrot, ce n’est pas qu’un bistrot, c’est la boulangerie, l’épicerie, et un restaurant. Cela semble être le cœur du village où les gens se saluent et où les papotages vont bon train.

Direction Faugères et en route, la vue se dégage sur les hameaux de Brès .  Ce sont des groupes de maisons disposés en ilôts posés au milieu des vergers, des jardins, et des vignes. Au moulin à huile, près de l’église aux pierres de grès rose, nous saurons tout sur la façon de presser les olives.

En entrant dans le beau village de Faugères on est très vite face à l’église et son magnifique clocher peigne. Construite sur les vestiges d’un prieuré du X° siècle elle a subi les affres des guerres de religion. L’histoire nous en est contée par l’érudit local.

Après avoir fait provision de miel et de jus de pomme nous allons visiter une oliveraie aux  confins de Payzac  et de Saint Genest de Beauzon. Nous sommes ici dans les oliveraies les plus septentrionales et les plus hautes, l’étage de l’olivier culminant à 450 mètres.

L’excellente exposition de Saint Genest de Beauzon  a protégé de nombreux oliviers lors des catastrophiques gelées de 1956. Aussi, on y voit de magnifiques vieux arbres tortueux, butés au pied et coiffés de ce vert unique à la fois pâle et grisâtre qui contraste avec le vert brillant des feuilles de muriers qui servaient à nourrir les vers à soie.

Curiosité : une église du XIX° siècle inachevée au quartier du Suel !!
Magnifique séjour ! Ici le paysage change tout le temps ! Et l’accueil est partout formidable.
Terroir et gourmandises
Du plateau calcaire des Gorges de l'Ardèche et du Chassezac au Massif du Tanargue la variété des paysages s'exprime dans la variété de produits à déguster.

Châtaigne, picodon, vins, olives, miel... de quoi se régaler toute l'année !

Partez à la rencontre des personnes qui vivent de notre terre, ils vous présenteront leur savoir-faire et vous transmettront leur passion.

Goûtez à ce terroir et baladez-vous à la découverte de paysage authentique et parfois même appétissant !
 
Occuper les enfants
Les vacances, quoi de mieux pour se retrouver en famille, loin du tumulte quotidien !

Prendre son temps, s'amuser, communiquer avec la nature, jouer les explorateurs, revisiter l'histoire, les Cévennes d'Ardèche foisonnent d'idées pour passer du bon temps en famille !

Activités de pleine nautre
Eloignez-vous, ne serait-ce qu’un instant, des rives des affluents de l'Ardèche qui dévalent les pentes cévenoles et vous pourrez vous adonner à de nombreuses activités : randonnée pédestre, canyoning, canoë ou  kayak, parapente, promenades à cheval, pêche, paddle, via ferrata, VTT...
 
 

Il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges !


Des guides professionnels se feront un plaisir de vous initier à leur pratique en toute sécurité bien sûr !

Nos offres de pleine Nature